L'histoire du "Ruhender Karl"

Par une triste journée d’automne, Karl III Guillaume, le fier margrave de Bade-Durlach, partit à cheval pour la chasse. C’était il y a 300 ans. De sombres nuages planaient au-dessus de sa tête. Luimême n’allait pas bien non plus : il habitait une vieille maison pleine de courants d’air, une ruine dont il avait hérité de son père décédé, il supportait mal ses responsabilités gouvernementales et les relations avec son épouse, la margrave, étaient tendues. Après avoir pris un en-cas très copieux, épuisé de sa journée et de la chasse, il finit par s’assoupir dans un bosquet, d’où le nom :

Karl ruhte = Karl se reposait / le repos de Karl

Il est tout-à-fait possible qu’à son réveil il s’écria : « I had a dream ! » [J’ai fait un rêve]. En effet, il avait autrefois fait ses études en Angleterre. Il rêva d’un nouveau château, ensoleillé, avec de somptueuses allées tout autour ressemblant à des rayons de soleil. Et tout cela, exactement à l’endroit précis où Karl se reposa. Très rapidement, le margrave échafauda ses plans. Il ne manquait plus que les ouvriers, les futurs citoyens de « la ville aux rayons de soleil ». « Think global, act local » [Penser globalement, agir localement], se dit Karl, le cosmopolite et il attira des personnes venant de toute l’Europe en leur promettant des avantages fiscaux et la liberté de religion. Alors qu’elle n’était pas encore terminée, la ville était déjà une ville ouverte et internationale comme aucune autre ne l’avait été jusqu’à présent. La ville de Karlsruhe fut bâtie en 1715. Les boulevards menaient directement au château, comme un grand éventail. De ce fait la ville obtint le nom de « ville éventail ». Karl eut son repos et sa tranquillité: la comtesse frileuse choisit de ne pas le suivre dans la nouvelle demeure.

Karls Geschichte

Corona Virus

Informations importantes

Les mesures officielles prises par le Land de Bade-Wurtemberg et la ville de Karlsruhe contre la propagation du coronavirus entraînent jusqu'à nouvel ordre de sévères restrictions dans la vie publique. Cela concerne en particulier les institutions culturelles, les hôtels et les événements de toutes sortes. Pour plus d’informations, nous vous demandons de contacter directement les organisateurs ou les institutions.

Les possibilités de faire des achats en ville sont également très limitées. Seuls les magasins qui servent à l'approvisionnement général comme les marchés alimentaires, les pharmacies ou les banques restent ouverts. Les heures d'ouverture peuvent différer des informations figurant sur ce site.

L’office de tourisme sur la Kaiserstr. 72-74 est également fermé.

La ville et le district de Karlsruhe offrent toutes les informations actuelles sur www.corona.karlsruhe.de ou par téléphone au 0721/133-3333.

Si malgré tout vous souhaitez vous changer les idées, nous continuerons à vous montrer les beaux côtés de la ville en éventail avec ses offres numériques variées en période du coronavirus.

Restez en bonne santé ! Votre équipe du KTG Karlsruhe Tourismus GmbH et du KME Karlsruhe Marketing und Event GmbH