Église de la Paix

19 Rue principale, 67360 Froeschwiller

Kirche des Friedens / Église de la Paix
Kirche des Friedens / Église de la Paix - © Mairie de Froeschwiller

Avant 1870, le village de Froeschwiller, ne comportait qu’une seule église pour les deux communautés religieuses du village. La guerre de 1870 déclenchée, et après la défaite des armées françaises à Wissembourg, les hommes du Maréchal Mac Mahon s’installent sur les hauteurs de Frœschwiller où se déroule le 6 août 1870, la bataille dite, « de Reichshoffen », qui a fait au moins 20 000 morts.
Au cours de cette bataille, l’église est en flammes. Elle abritait les blessés des deux camps qui ont été évacués vers le Château voisin avant qu’elle ne s’effondre.
Le Prince Royal Frédéric, place la reconstruction de l’église sous son protectorat personnel. Pour financer les travaux, un appel à la générosité est lancé auprès du peuple allemand. Les dons sont tels qu’ils permettent de construire deux églises, une pour chacune des communau-tés religieuses.
Cette église comporte des particularités architecturales. Construite à partir du 6 août 1872, sur les fondations de l’église effondrée, et sur les plans de l’architecte des Monuments historiques Charles Winkler, l’église de la Paix est de style néo-gothique. Le clocher est inspiré de celui de la cathédrale de Laon.
L’Empereur Guillaume Ier offrit 2 924 kg de bronze, provenant des canons français, pour la fabrication des cloches. Les Princes allemands firent dons de vitraux tandis que les villes du nord, donnèrent le lustre. L’orgue est le seul en Alsace réalisé par le facteur d’orgues bavarois Steinmeier.
La sacristie renferme des souvenirs de la Bataille, on peut y consulter le livre d’or, portant entres autres, les signatures de l’Empereur Guillaume Ier et de l’Empereur Guillaume II. Elle est le plus grand monument commémoratif de la Bataille du 6 août 1870. Elle est inaugurée le 30 juillet 1876 et dédiée à la paix.

Map

Please enter your starting address here