Friedrichsplatz

La Friedrichsplatz ou place Frédéric est une place municipale paysagée. Au cœur de l'agitation urbaine, les passants n'en trouvent pas moins la possibilité, à côté d'une somptueuse fontaine, de reprendre haleine entre shopping et visites et de s'imprégner de l'ambiance de la ville.

L'ensemble de la place s'étirait à l'origine depuis le fossé du Landgraben jusqu'à la Kriegsstraße en passant par la Erbprinzenstraße. Vers 1800, le jardin qui faisait partie d'un petit château du prince héritier Charles-Louis et de son épouse Amélie, est aménagé dans le style anglais. L'Erbprinzenstraße, alors rue ouverte à tous qui séparait le jardin en deux parties, se voit dotée à l'époque de pentes aménagées en grottes, réunissant les deux parties sous terre. Après la mort prématurée de l'héritier du trône, la margravine fait ériger un monument en mémoire de son défunt mari, dans la partie sud du jardin, ainsi qu'un bâtiment sur la Ritterstraße.
Les margraves puis les grands-ducs de Bade ayant réuni au fil des siècles diverses collections de pièces, armes, minéraux, curiosités naturelles, antiquités et livres, une extension de la bibliothèque de la cour et des collections scientifiques est planifiée pendant la seconde moitié du XIXe siècle. L'architecte Karl Josef Berckmüller se voit alors confier la réalisation des plans d'un nouveau bâtiment et la conception de l'aménagement de la place. Dans la partie sud du jardin est alors érigé, dans le style Renaissance, le nouvel édifice consacré à la collection, l'actuel muséum d'histoire naturelle, tandis que sur ses côtés nord et est, la place est fermée par des habitations privées. Les rez-de-chaussée des habitations, aménagés pour l'activité professionnelle des commerçants et fabricants sont réunis par une arcade unique.
La majeure partie des aménagements est détruite au cours de la Seconde Guerre mondiale. Dans un premier temps, la place sert de dépôt pour entreposer les gravats, avant que les urbanistes ne recommencent, au cours des années 1950, à refermer les enfilades de bâtiments.
Aujourd'hui, la place sert souvent de cadre à des manifestations. En hiver y est installée la plus grande patinoire artificielle en plein air d'Allemagne, attirant plusieurs milliers de patineurs. Tous les deux ans, à la fin de l'été, la Friedrichsplatz accueille le grand festival international de danses folkloriques Folkloria.

accès libre / toujours accessible

Carte

Indiquez ici votre adresse initiale

Donnez svp votre lieu de départ. Vous pouvez également préciser le nom et le no de rue permettant une calculation précise de la distance.

Corona Virus

Informations importantes

Les mesures officielles prises par le Land de Bade-Wurtemberg et la ville de Karlsruhe contre la propagation du coronavirus entraînent jusqu'à nouvel ordre de sévères restrictions dans la vie publique. Cela concerne en particulier les institutions culturelles, les hôtels et les événements de toutes sortes. Pour plus d’informations, nous vous demandons de contacter directement les organisateurs ou les institutions.

Les possibilités de faire des achats en ville sont également très limitées. Seuls les magasins qui servent à l'approvisionnement général comme les marchés alimentaires, les pharmacies ou les banques restent ouverts. Les heures d'ouverture peuvent différer des informations figurant sur ce site.

L’office de tourisme sur la Kaiserstr. 72-74 est également fermé.

La ville et le district de Karlsruhe offrent toutes les informations actuelles sur www.corona.karlsruhe.de ou par téléphone au 0721/133-3333.

Si malgré tout vous souhaitez vous changer les idées, nous continuerons à vous montrer les beaux côtés de la ville en éventail avec ses offres numériques variées en période du coronavirus.

Restez en bonne santé ! Votre équipe du KTG Karlsruhe Tourismus GmbH et du KME Karlsruhe Marketing und Event GmbH